22 octobre 2018

Un resumen del primer y segundo dìa

Les deux premiers jours de course sont terminés au Chili. La Carrera Solar Atacama, mieux connue comme étant la course pour voitures solaires la plus extrême, ne cesse de nous surprendre par sa multiplicité.

UN DÉPART SOUS TENSION


Samedi, vers 12h45 (heure locale), la Punch 2 a franchi la ligne de départ. La course a commencé en plein cœur de Santiago, juste devant le palais présidentiel. Pendant les premiers kilomètres, la voiture solaire s’est fondue dans la circulation dense de la capitale chilienne, ce qui a valu à son pilote Jasper une bonne dose de stress. 

COURSE DE RATTRAPAGE

En raison d'une panne lors du tour de qualification, la Punch 2 a été la dernière à franchir la ligne de départ. Nous avons décidé de bien rouler pour rattraper le temps perdu. Itinéraire du premier jour : 328 kilomètres de Santiago à Mantos De Hornillos sur la côte, l’une des plus longues étapes de la course. La course de rattrapage s’est bien passée : à la fin de la journée, nous étions en tête du classement !



DES CONDITIONS EXCEPTIONNELLES

L’itinéraire nous indiquait clairement que le Chili serait différent de l’Australie. De plus, les deux derniers jours, plusieurs imprévus se sont produits. La Punch 2 a par exemple traversé son premier tunnel et nous avons dû soulever la voiture à trois reprises pendant la course pour pouvoir surmonter les ralentisseurs chiliens. 

Le deuxième jour, nous avons dû parcourir de nombreux kilomètres avec des gains d’élévation positifs. En un jour, nous avons parcouru 500 kilomètres, mais nous sommes également montés pour la première fois au-delà des 1 000 mètres avec la Punch 2. Le trajet nous a emmené des petites routes scéniques de la côte aux virages en lacet des montagnes. 

De jolis paysages déclinés à l’infini !


Webshop by

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x