Le Belgian Solar Team grimpe à la cinquième place du championnat du monde solaire

La voiture solaire belge a gagné une place au classement de la compétition mondiale des voitures solaires. Les étudiants de l’Université de Louvain ont dépassé l’équipe de l'Université de Sydney et sont maintenant classés cinquième. Demain, ils continueront à essayer de distancer la concurrence.

Samedi, le championnat du monde des voitures solaires a commencé dans la ville australienne de Darwin. 42 équipes parcourent 3021 kilomètres avec leur voiture autoconstruite, de Darwin à Adelaide. Hier, la Punch Powertrain Solar Team belge a joué de la malchance mais aujourd’hui, tout se déroule selon le plan : « Après une demi-journée de course, nous avons pu rattraper l’Université de Sydney », a rapporté Adrian Baiets. « Ce fut une bonne journée sans problème technique. Nous avons achevé la journée à la cinquième place. »

Nuages

Dans les jours à venir, le temps jouera un grand rôle dans la course. La journée a commencé par un ciel bleu mais des nuages ont commencé à apparaître dans l’après-midi. Des nuages sont également prévus pour demain et le surlendemain. Les étudiants de l’Université de Louvain ne s’en inquiètent pas trop : « Nous nous sommes bien préparés et nous avons également un météorologue avec nous ici en Australie », a dit Lynn De Haes. « Il nous envoie continuellement des prévisions météorologiques par satellite. »

En fonction de ces données à jour, l’équipe détermine la vitesse à laquelle la voiture solaire doit rouler. Adrian Baiets : « S'il y a des nuages par exemple, nous devons décider si nous allons conduire plus vite pour se retrouver plus vite au soleil. Ou nous pouvons décider de rouler plus lentement afin de consommer moins d’énergie. Bien évidemment, nous ne communiquerons pas à la concurrence notre stratégie. » L’équipe néerlandaise de TU Delft est en tête, suivie par l’équipe japonaise Tokai. L’Université de Twente est classée troisième et celle du Michigan quatrième.

La voiture solaire a parcouru 626 kilomètres aujourd’hui à une moyenne de 76 km/h. Sur les 3021 kilomètres que compte la course, l’équipe a déjà parcouru 1214 kilomètres. L’équipe a terminé la journée au quatrième poste de contrôle de la petite ville de Barrow Creek. Demain, elle poursuivra ses manœuvres de dépassement.

Hier, un des membres de notre équipe a été interviewé par BBC World News au beau milieu de l’arrière-pays australien !

Webshop by

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x